BREF J'AI LAISSé MES LUNETTES DANS LE BUS

Par mélo le 04/11/2014 01:58

C'était le soir d'halloween, j'étais très fatiguée mais déguisée et très bien maquillée, j'ai bu une margharita dans un bar et fumer trois clopes, je suis restée une heure, je suis montée dans mon bus, j'ai posé mes lunettes sur mon sac à main pour prendre une photo de mon super maquillage, je suis arrivée à ma station, je me suis levée, je suis sortie du bus, j'ai mis mes mains sur mon front pour remettre mes lunettes, j'ai regardé le bus avancé, la lignée de feu vert, mes talons de 10 cm, BREF j'ai laissé mes lunettes dans le bus 

34% 1712 vues
bref. je vote ! +1 -1
Ce contenu a été signalé, il est en attente de modération.

bref. je suis fan !


bref. je partage !




bref. des internautes !

 

C’était un week end en famille avec ma mère, mon beau-père et une de mes tantes avec qui je devais partir. La veille du départ on a dîné le soir sur une terrasse des Champs-Elysées où j’ai ingurgité une entrecôte/frites. Le lendemain matin, j’étais malade comme un chien, je me suis réveillée avec une terrible nausée et des vomissements. Ma mère et ma tante sont allées à la pharmacie me trouver des médicaments et là, coup de théâtre : ma mère a fait l’erreur de dire à la pharmacienne que je devais me taper 10h de vol , et la pharmacienne lui a répondu, sidérée : « comment, mais vous la laissez prendre l’avion dans cet état ? » Un autre client a surenchéri en demandant : « depuis quand vomit-elle ? » puis « Amenez la aux urgences à Pompidou ! » finalement ma mère, verte, m’a apporté des médicaments qui m’ont permis de me sentir mieux. Au moment de partir, 2e coup de théâtre : « attendez, j’ai encore envie de vomir ! » je les plantai sur le pas de la porte pour courir aux toilettes, je revenai 10 secondes plus tard, mais une dernière couche demandait à sortir du coup je les replantai pour aller dégobiller de nouveau. Après ça, ils m’ont demandé : « ça y’est, ça va mieux ? » j’ai répondu d’une voix fluette « oui », et on est partis à l’aéroport. Plus tard, à la douane, je me suis souvenue que ce voyage aux Etats-Unis tombait la même année que les attentats du 11 septembre, et j’ai appréhendé la manière dont on serait reçues en tant qu’étrangères. Le sac de ma tante a été vidé sur le tapis roulant. Ça l’a énervée : « quelle grosse pouffiasse ! » une fois dans l’avion. Arrivées à l’aéroport de Houston, on est tombées sur un gros douanier effrayant. « who is she ? » a-t-il demandé à ma tante. « my niece », a-t-elle répondu. « your niece ! » en me regardant sourcils froncés. J’ai fait « oui » de la tête. Bref, je suis partie aux Etats-Unis l’année des attentats.


Suggérez nous des videos de bref. !

Vous avez déniché une parodie de Bref. ou un reportage qui n'est pas présent sur le site ?
N'hesitez pas à nous suggérer le lien de cette vidéo!